La cortisone : combien de temps ce médicament reste-t-il dans le corps ?

combien de temps la cortisone reste dans le corps
Rate this post

S’il existe un anti-inflammatoire stéroïdien qui réduit efficacement les troubles auto-immuns ainsi que les douleurs relatives à l’inflammation, c’est bien la cortisone. En effet, cette dernière reste une hormone dont l’intervention dans nombre de maladies est hyper salvatrice. De ce fait, elle est logiquement appelée à rester dans le corps des personnes pour qui elle joue un grand rôle, ce qui pourrait pourtant leur nuire sur un terme donné. Cela étant, il s’avère judicieux de prendre connaissance de la durée pendant laquelle elle reste dans un corps, pour ne pas être victime de ses effets secondaires.

 La cortisone : son rôle dans l’organisme

Le rôle de la cortisone est de mettre fin aux inflammations qu’une personne peut présenter. Pour ce faire, elle joue un rôle capital dans la réduction des douleurs vives et invalidantes, puis régule en conséquence le niveau de sucre du potentiel patient. C’est surtout sans oublier qu’elle est également capable de traiter ses hernies discales ainsi que ses lombalgies.

En réalité même, il faut remarquer que l’organisme humain produit de façon naturelle l’anti-inflammatoire du nom du cortisol. Or, ce dernier a pour vocation de fournir de l’énergie à l’organisme, l’aidant ainsi à dégrader les protéines ainsi que les graisses. C’est donc de l’analyse de cet anti-inflammatoire qu’a découlé la production de plusieurs médicaments, dont la cortisone dont traite cet article. Mais alors qu’on en parle, pendant combien de temps cette dernière reste-t-elle dans l’organisme ?

Lisez aussi  15, 9 de tension artérielle : est-ce normal ?

La cortisone : quid de sa durée dans le corps

Dans la perspective de sa mission, l’effet de l’anti-inflammatoire qu’est la cortisone est de 10 jours au minimum. C’est d’ailleurs cela la raison même pour laquelle il est recommandé qu’un patient qui se traite avec ce médicament se fasse surveiller par un médecin, afin d’être à l’abri de tout danger le long de cette période.

De plus, il serait important de préciser que ce même anti-inflammatoire induit souvent des effets secondaires non désirés dont ceux neuropsychiatriques, la prise de poids et la fragilisation de la peau. Il peut également augmenter son appétit et provoquer des insuffisances surrénaliennes, le manque de sommeil, etc.

Dans l’un ou l’autre des cas, retenez que ces effets peuvent varier en fonction du type du traitement que vous suivez et surtout de sa durée.

combien de temps la cortisone reste dans le corps

La cortisone : que retenir de ses effets secondaires sur le court terme ?

À court terme, une personne qui se traite avec de la cortisone peut développer une certaine nervosité, voire de l’agressivité. Cela peut alors l’empêcher de bien se concentrer face à des situations données. Par addition, elle peut développer la sensation d’avoir beaucoup plus faim comparativement à ses habitudes, ce qui l’amènera à manger plus et prendre assez de poids. C’est notamment sans oublier que ce même médicament peut lui faire sentir des crampes à l’estomac et des régurgitations acides.

La cortisone : ses effets à long terme

Hypertension artérielle, cataracte, glaucome, ostéonécrose, etc., voilà quelques-uns des effets secondaires sur le long terme que le traitement avec de la cortisone pourrait avoir sur un patient. Il peut également subir des infections et constater qu’une bosse apparaît au niveau de sa nuque. En outre, pour ce qui est des répercussions corporelles, la cortisone peut causer les vergetures, la dépigmentation, les ecchymoses, l’augmentation de la pilosité et bien d’autres choses.

Lisez aussi  C’est quoi les aoûtats et comment reconnaître leur piqûre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *