Greffe de gencive ratée : causes, manifestations et solutions

greffe de gencive ratée
Rate this post

La greffe de gencive est un traitement ou une forme de chirurgie qui aide à soulager la récession gingivale. Elle se fait, soit chez un dentiste ou chez un parodontiste expérimenté. Cependant, c’est l’une des chirurgies dentaires qui échouent le plus souvent à cause de la délicatesse de l’opération, et on parle alors d’une greffe de gencive ratée. Découvrez ci-dessous ce qu’il faut savoir à ce sujet, ainsi que l’attitude il convient d’adopter dans ce cas.

Quand pratique-t-on la greffe de gencive ?

De façon générale, la greffe de gencive est recommandée à toutes personnes souffrant d’une récession gingivale encore appelée récession parodontale. En effet, la récession gingivale est une modification observée au niveau de la gencive précisément sur la partie limite entre la couronne et la racine.

Elle est causée par un brossage violent et par un grincement ou un positionnement erroné des dents. Dans la plupart des cas, on observe un recul ou un amincissement des gencives chez les personnes souffrant de ce mal. D’où le recours à une greffe de gencive.

Par ailleurs, il faut préciser que lorsqu’un patient subit une greffe de gencive, ces racines dentaires sont complètement couvertes. De même, son tissu gingival devient épais diminuant les chances d’apparitions d’une récession imminente.

Lisez aussi  Tout savoir sur l’essoufflement après la pose d’un stent

Pourquoi la greffe de gencive peut-elle échouer ?

Plusieurs raisons justifient une greffe de gencive ratée. En effet, cela peut être dû à une erreur chirurgicale étant donné que la procédure de greffe de gencive est techniquement sensible. Il est donc conseillé de consulter un professionnel qualifié pour ce genre d’opération.

De plus, une mauvaise suivie des instructions post-traitement peut être aussi la cause d’un greffe de gencive ratée. En outre, une greffe de gencive peut échouer à cause de quelques troubles dont souffre le patient. Il peut s’agit du diabète ou de quelques maladies immunitaires. Cela empêche le processus de guérison de bien se passer chez ce patient.

greffe de gencive ratée

Quels sont les symptômes d’une greffe de gencive ratée

Le patient victime d’une greffe de gencive ratée présente quelques symptômes. D’abord, un pus en provenance de la partie où le greffe a lieu peut être observé. Ensuite, la dent peut libérer une grande tache de tissu blanc. Cela s’explique par le fait qu’il y a plus d’approvisionnement sanguin dû à la greffe et donc le tissu gingival est en train de mourir. Enfin, le patient peut sentir une grosse fièvre ou une rougeur apparaîtra au niveau du site receveur.

Les dispositions à prendre pour éviter une greffe de gencive ratée

Pour éviter une greffe de gencive ratée, il existe plusieurs dispositions à prendre. En premier lieu, il est nécessaire d’informer le spécialiste dentiste ou parodontiste qui a fait la chirurgie lorsque des changements inattendus apparaissent. Aussi, le patient doit adopter une alimentation molle. La zone dans laquelle la chirurgie a lieu ne doit pas recevoir des aliments durs.

Lisez aussi  15, 9 de tension artérielle : est-ce normal ?

De plus, après l’opération, le patient doit avoir une hygiène bucco-dentaire soignée et les exercices physiques intenses doivent également être évités. Par ailleurs, il n’est pas conseillé de fumer et de consommer de l’alcool pendant la période postopératoire.

Que doit faire le patient après une greffe de gencive ratée ?

Après une greffe de gencive ratée, le patient à la possibilité de refaire l’opération. Néanmoins, il doit patienter au moins 3 après l’échec de la précédente tentative. Cela permettrait aux tissus de bien se cicatriser et de mûrir. Cependant, il est conseillé de demander l’avis d’autre parodontiste compétent, afin de savoir si une nouvelle greffe est la meilleure option.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *