Protéine C réactive élevée : quel rapport avec le mal de ventre ?

protéine c réactive élevée et maux de ventre
Rate this post

Au titre des nombreuses protéines dont il peut être fait le dosage au niveau du sang, figure une protéine qui est qualifiée de protéine qualifiée de C réactif. La présence en grande quantité de cette molécule dans le sang est le signal d’une infection ou d’une inflammation dans l’organisme. On parlera dès lors d’un taux élevé de la protéine C réactive. Cet état d’être est associé à plusieurs symptômes comme les maux. Dans le présent article, un accent sera particulièrement mis sur le lien existant entre une protéine C réactive élevée et les maux de ventre.

Quel est le lien entre la protéine C réactive élevée et les maux de ventre ?

Comme on le soulignait précédemment, un taux trop élevé de la protéine C réactive peut engendrer le mal du ventre. Pour en comprendre la raison, l’origine de cette molécule dans le sang sera d’une très grande utilité.

Ainsi, la première chose à savoir est que la protéine dont il est question ici est produite par le foie qui est un maillon essentiel dans le processus digestif des aliments. Le rôle de cet organe consiste essentiellement à métaboliser tous les macros nutriments.

Il ressort de cette brève description qu’une simple dysfonction du foie peut se révéler être très préjudiciable pour l’organisme. Entre autres causes qui peuvent entraîner une telle situation, il peut être fait mention de la possibilité d’une attaque du foie par un virus ou surtout de l’alimentation, notamment de l’alcool.

Lisez aussi  Tout savoir sur l’essoufflement après la pose d’un stent

À partir du moment où le bon fonctionnement du foie est impacté d’un point de vue négatif, le sujet commencera par ressentir des signes de constipations et de nausées. Ce qui donnera naissance à des complications, dont l’élévation de la production de la protéine C réactive encore qualifiée de CRP.

Il faut savoir que le dosage de cette molécule ne suffit pas à lui seul pour renseigner le spécialiste sur les causes de l’infection, même si à priori un prorata élevé de CPR est le signe évident d’une inflammation ou d’une infection.

protéine c réactive élevée et maux de ventre

Quand s’inquiéter de la teneur du CPR contenu dans le sang ?

La quantité de protéine C réactive présente dans le sang est de nature à informer le patient sur plusieurs pathologies. Ceci en considération de sa teneur sur un échantillon de sang. Et donc, sa présence dans le sang ne traduit pas directement un état de mal-être. En effet, lorsque son taux est en dessous de la limite des 6 mg/l, il n’y a pas de raison de s’alarmer.

Cela veut simplement dire que vous ne présentez aucune infection ou inflammation. Cependant, ce taux vous renseigne sur votre prédisposition à développer un certain nombre de maladies cardiaques.

Si vous affichez un taux de protéine C réactive inférieur à 1 mg/l, le risque de ce genre de maladie est faible. Pour un taux dans la fourchette de 1 et 3 mg/, on parlera d’un risque modéré. Tous ces seuils ne vous donnent pas un verdict sur une éventuelle dysfonction de votre foie.

En effet, pour réellement commencer par s’alarmer sur une possibilité de maladie inflammatoire ou infectieuse (et par conséquent les maux de ventre), il faut que votre teneur en CPR franchisse le cap des 6 mg/l. Vous pouvez déjà, à partir de ce moment, vous questionner sur les possibilités de traitement.

Lisez aussi  Greffe de gencive ratée : causes, manifestations et solutions

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *